Maison

Isolation de toiture : les plus grandes erreurs à éviter

isolation de toiture
Written by admin

Les projets de construction sont toujours ponctués par des mésaventures et des imprévus. C’est aussi le cas pour l’isolation de toiture. Cependant, pour éviter des maladresses irréparables, voire dangereuses, découvrez les principales erreurs à éviter à tout prix.

Erreur n°1 : un trou d’air entre l’isolant et la sous-toiture

Ce genre de maladresse ne pardonne pas. En effet, laisser un espace entre l’isolation et la sous-toiture pour permettre une soi-disant ventilation est une grosse erreur. Cet espace va entraîner des déperditions de chaleur et d’énergie énorme, puisqu’à l’extérieur, la toiture n’est pas étanche vis-à-vis de l’air. L’air froid de l’extérieur pénètrera ainsi dans toute la maison. Les risques pour que l’humidité s’infiltre dans votre isolation sont aussi plus élevés. C’est pourquoi il est primordial de remplir entièrement l’espace entre la sous-toiture et l’isolation, tout en prévoyant une étanchéité à l’extérieur. Retrouvez tous les conseils et les démarches sur toituresaintenoy.be.

Erreur n°2 : limiter le matériau isolant

Pour cause d’économies et de malfaçon, sachez qu’il n’est pas recommandé de limiter l’isolation. Cette dernière ne sera jamais excessive. D’ailleurs, une couche d’isolation épaisse permet de prévenir la condensation et ainsi d’éviter la formation de champignons et de moisissures. Pour connaître les proportions et les mesures à respecter, visitez le site toituresaintenoy.be, une entreprise d’isolation de toiture. Le plus simple est de faire appel à un professionnel sur le même site. Ce dernier déterminera en fonction de la taille de votre maison et de sa disposition la nature et la quantité d’isolant à poser.

Erreur n°3 : ne pas vérifier l’étanchéité à l’air et à la vapeur pour une toiture inclinée

Dans le cas d’une toiture inclinée, il est primordial de prévoir une excellente étanchéité au vent à l’extérieur et étanche à l’air et à la vapeur à l’intérieur. Pour cela, vous devez utiliser les bons matériaux. En effet, chaque isolant possède ses propres caractéristiques.

Erreur n°4 : des fentes, des raccords mal exécutés ou des ponts thermiques

L’isolant doit être uniforme et continu dans toute la surface du toit pour éviter les ponts thermiques. Vérifiez pour cela les raccords d’isolation de la toiture et des murs. Un chevauchement est recommandé pour éviter des fontes. La pose d’un mastic ou d’un ruban adhésif est aussi conseillée. Vérifiez également l’étanchéité et le raccord des zones avec des câbles électriques et des boîtiers d’encastrement. Les isolants mou ou semi-rigide sont ceux qui permettent d’éviter ces erreurs. Prévoyez toutefois une vérification finale afin de ne rien laisser au hasard.

Erreur n°5 : des matériaux inadaptés

À proprement parler, il n’y a pas de mauvais isolants. Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, il faut prendre en compte certains critères comme la sensibilité à l’humidité, la facilité de pose, la protection en cas d’incendie, les performances d’isolation phoniques et la résistance. De nos jours, les matériaux écologiques sont les plus plébiscités. Ainsi, pourquoi ne pas choisir un isolant durable. D’ailleurs, des aides et des subventions sont prévus à cet effet par l’État.

Erreur 7 : de mauvais conseils

L’isolation de la toiture est une manœuvre unique pour une construction. C’est pourquoi il faut le faire correctement. Ainsi, tous les conseils sont bons, que ce soit pour le choix des matériaux ou pour leur installation. Un spécialiste de l’isolation est le mieux placé pour vous donner les directives adéquates. Sur toituresaintenoy.be, vous trouverez plusieurs professionnels spécialisés dans les travaux de toiture. Que ce soit pour des conseils ou pour la réalisation de vos travaux, ces experts répondent à vos questions.

About the author

admin