Maison

Les différentes techniques de ramonage d’une cheminée

differentes-techniques-ramonage-cheminee
Written by admin

L’entretien d’une cheminée n’est pas une tâche indispensable. La loi la rend toutefois obligatoire. Un défaut de ramonage vous expose à des sanctions avec des forfaits généraux s’élevant à 68 euros. Tous les ans, les ménages français doivent prévoir au moins 2 ramonages. Ces opérations devront avoir lieu durant la saison de chauffe, et une fois qu’elle arrive à son terme. Les professionnels auxquels vous ferez appel pourront vous proposer différentes techniques de ramonage pour traiter intégralement ces installations.

Quelles techniques de ramonage pour votre cheminée ?

L’entretien des conduits d’aération au niveau de vos cheminées peut se faire grâce à deux techniques spécifiques. Chacune a pour objectif de supprimer la suie dans les conduits, et de déloger les résidus récalcitrants.

Les prestations réalisées par des professionnels comme www.ramoneur-debistrage.com vous permettent d’optimiser les rendements de vos installations afin de garder un air sain tout au long de l’année. Vous pourrez ainsi faire appel à un ramoneur professionnel de confiance dans votre département pour améliorer les performances de votre cheminée et réduire la pollution aux particules fines.

Le choix de la technique de ramonage dépendra de votre budget, de l’étendue de l’entretien à réaliser et de la spécificité de votre cheminée.

Le ramonage mécanique

Également appelée ramonage manuel, la solution mécanique est une méthode traditionnelle qui reste la technique la plus utilisée. Ce type de ramonage se fait à l’aide d’un hérisson qui permettra de retirer efficacement les traces de suie.

Cette brosse spéciale est conçue pour gratter les parois des cheminées sur toute leur longueur. Il est possible d’accorder plusieurs accessoires à une même perche, afin que le nettoyage soit plus rapide.

La procédure débute sur le toit ou à par l’âtre. Le ramonage mécanique est couramment utilisé, car il respecte un certain nombre de réglementations appliquées aux travaux sur les toitures. Aujourd’hui, ce type de ramonage se fait essentiellement de l’intérieur d’un foyer. Il concentre son action sur les parois intérieures d’un conduit.

Le ramonage chimique

Cette seconde option est recommandée pour les cheminées comme pour les poêles à bois. La fréquence de nettoyage recommandée varie d’une à deux fois par an et votre commune pourra vous renseigner sur les dispositions à prendre pour votre logement.

Le ramonage chimique peut être réalisé grâce à des produits en poudre chimiques, ou à des bûches spécialement conçues pour le ramonage.

Cette seconde alternative est celle que nous utilisons couramment en France en raison de sa praticité. Ces bûches permettent de traiter les conduits d’appareils motorisés par des combustibles solides. Il suffit de placer le produit dans les flammes, lorsque leur flambée commencera à décliner. Ce procédé produit une fumée qui s’accrochera aux dépôts dans les conduits. Les bistres, suies et autres saletés restées collées aux parois deviendront friables, et peu flammables.

Peut-on associer ramonage mécanique et ramonage chimique ?

Il peut être conseillé d’associer les deux méthodes de ramonage pour améliorer l’entretien de vos cheminées. Notons que la procédure chimique n’est pas aussi efficace que la méthode manuelle, mais elle peut lui offrir un complément pratique pour un meilleur nettoyage.

L’action du ramonage chimique va déloger les particules qui sont difficiles à enlever à la brosse. S’ils sont utilisés seuls, ces produits peuvent entraîner une chute des particules polluantes, et être à être à l’origine d’un bouchage des conduits.

La seule utilisation du ramonage chimique peut ainsi favoriser une intoxication au monoxyde de carbone, qui est dangereuse pour toute la famille. Notez que les dépôts peuvent aussi prendre feu lorsqu’elle est mise en contact avec une flamme.

La combinaison des deux approches permet d’obtenir un conduit de cheminée plus performant. Les résultats durent aussi plus longtemps, et vous permettent d’utiliser votre cheminée dans les meilleures conditions.

Pourquoi faire appel à un ramoneur professionnel ?

La loi stipule que le ramonage doit obligatoirement être réalisé par un ramoneur professionnel. Faire appel à un prestataire certifié vous permet d’obtenir un certificat requis par les mairies. Ce recours offre aussi une garantie de parfaite réalisation.

Un prestataire agréé et expérimenté sera en mesure de vous fournir une entière satisfaction. À l’instar d’un nettoyage d’insert, le ramonage est une procédure courante et indispensable de l’entretien de votre cheminée. Cela vaut aussi pour un poêle, et doit respecter des normes de sécurité spécifiques.

Le concours d’un professionnel vous offre une protection en cas de sinistre. Votre assureur a le droit de vous demander de fournir les factures ou les attestations du ramoneur qui a réalisé le nettoyage pour lancer la procédure de dédommagement.

Pouvoir justifier l’intervention d’un ramoneur professionnel vous évite non seulement des problèmes d’assurance, mais aussi les risques de santé liés à des installations mal entretenues. Les tarifs de ces prestations varient d’une région à l’autre.

Comptez une moyenne allant de 30 à 130 euros pour une intervention complète. En dehors de la nécessité de garder un équipement sain, la procédure permet aussi d’entretenir les performances de vos installations. Un ramonage régulier et conforme aux normes préservera les capacités de fonctionnement de votre cheminée tout au long de la saison froide. Il entretiendra sa qualité de tirage et offrira un pouvoir calorifique stable à chaque utilisation.

Estimez vos obligations par rapport à vos contrats d’assurance

Il est possible que les particuliers ignorent les obligations stipulées dans leurs contrats d’assurance. Prenez le temps de vous renseigner sur les différentes conditions d’application de votre assurance habitation pour en savoir plus sur les cas liés à la cheminée et à son usage pour chauffer votre logement.

Ces conditions varieront d’un type de contrat à l’autre, et peuvent aussi comporter quelques critères en plus selon votre choix d’assureurs. Certaines couvertures permettent aux particuliers de réaliser leurs ramonages eux-mêmes.

Votre assureur devra cependant mandater un expert pour constater de la régularité de cet entretien. Le choix du prestataire aura aussi son importance, car tous les ramoneurs ne proposent pas les mêmes qualités de services. Faites établir un devis avant d’engager un professionnel : vous obtiendrez une juste estimation du ramonage, et aurez une idée de la durée du nettoyage.

About the author

admin