Travaux

Un guide pour vous aider à nettoyer votre façade extérieure

Written by tambiniaina

Tout chantier en relation avec les travaux de ravalement de façade doit passer par une étape incontournable : le nettoyage du mur. Souvent considéré comme inutile, le nettoyage garantit le succès de la suite des opérations. Si vous faites appel à un professionnel, vous découvrirez qu’il existe plusieurs techniques de nettoyage. Chacune d’elles va être explicitée dans cet article.

Le nettoyage par voie humide

Le nettoyage est un préalable à tout travail de ravalement de façade. Il peut se faire avant tout via voie humide. Si vous optez pour cette technique, sachez que l’opération peut être réalisée en ayant recours à la nébulisation. Par ailleurs, un spécialiste en nettoyage de façade à l’exemple de ce ravaleur dans le 40 peut aussi vous suggérer le lavage à haute pression tout comme il peut vous proposer un nettoyage chimique.

Par nébulisation, les spécialistes du nettoyage de façades entendent un lavement du mur extérieur en faisant écouler de l’eau à faible pression. Ils utilisent ensuite une brosse pour assurer l’élimination des saletés sur la structure. La nébulisation ne peut toutefois être réalisée sur une façade en bois ou qui présente des signes d’infiltration. À part cela, il faut préciser que sa réalisation nécessite une grande quantité d’eau et dure plusieurs heures.

En optant pour un nettoyage haut pressionné, le technicien projette à haute pression de l’eau sur la surface de votre façade. Cette eau est chaude, voilà pourquoi elle permet de faciliter l’enlèvement des salissures. Ce procédé requiert un savoir-faire particulier dans la mesure où il est indispensable de bien doser la pression pour éviter une dégradation du mur.

Pour enlever les traces de pollution et les salissures très résistantes, il est aussi possible de recourir à des nettoyants chimiques. Dans tous les cas, lisez bien la notice avant de procéder à cette technique et pesez à vous protéger correctement.

Le nettoyage à sec de la façade

Le nettoyage à sec de la façade peut se traduire par un ponçage qui est l’une des méthodes qui demandent le moins de matériels. L’opérateur n’a besoin que d’une ponceuse électrique dans le cadre de sa mission. Le problème avec cette technique, c’est qu’elle soulève une grande quantité de poussière et de particules.

Le peeling est également une alternative si vous voulez nettoyer à sec votre façade. Ce sont principalement les bâtiments historiques qui sont nettoyés en procédant à cette technique. Son tarif très élevé explique pourquoi les particuliers ne le choisissent pas. En plus de cela, il est nécessaire d’attendre une semaine avant d’ôter l’enduit actif qui se transformera en film.

Le nettoyage par la projection de matière

Le gommage est la technique qui s’offre à vous si vous ne voulez pas utiliser de l’eau pour le nettoyage de votre mur. Son second avantage est que vous pouvez le pratiquer à n’importe quel moment de l’année. Le gommage est assuré en projetant, via une pompe, une poudre spécifique sur le mur à nettoyer.

Proche du gommage, le sablage est un procédé unique en son genre dans la mesure où le nettoyage se fait en projetant du sable sur le mur en utilisant une sableuse. Le sablage peut être réalisé avec ou sans eau. Toutefois, il est qualifié par les professionnels d’agressif pour la façade.

Si le gommage est efficace, il l’est moins par rapport à l’hydrogommage qui ressemble au premier, mais auquel le professionnel du nettoyage a ajouté l’utilisation d’une eau à haute pression. L’avantage de ce procédé, c’est qu’il garantit un traitement en profondeur même si la surface à travailler est irrégulière. Il faut toutefois préciser que parmi les méthodes déjà citées plus haut, l’hydrogommage est le plus complexe.

About the author

tambiniaina

Leave a Comment